Brèves Les filles aussi peuvent avoir une vocation scientifique

Un dispositif national favorise l’arrivée des filles dans les filières scientifiques. Chaque année, la région Bretagne y participe activement.

Les femmes restent encore minoritaires dans les professions à caractère scientifique.

L’orientation scolaire est un enjeu majeur pour un changement significatif dans ce domaine. Si aujourd’hui en Bretagne 56% des étudiants sont des filles seulement 26% d’entre elles (contre 45% des garçons) s’inscrivent dans des filières scientifiques ou techniques. En école d’ingénieurs par exemple, on compte plus de 70% de garçons.

C’est pour encourager les jeunes filles à se former à ces métiers que l’Etat a mis en place en 1991 le prix de la vocation scientifique et technique des filles.

En 2009, en Bretagne 58 lauréates ont ainsi reçu une aide de 1000 € pour leur permettre d’intégrer une filière comptant moins de 40% de filles. Chaque année  les lycéennes en classe de Terminale qui préparent leur orientation post-baccalauréat peuvent déposer un dossier auprès de la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité.

Plus d’infos sur www.bretagne.pref.gouv.fr rubrique « égalité des chances-parité »

Geneviève ROY  ÉGALITÉ

image_pdfimage_print