Médias Quinze ans d’analyse des médias sous l’angle du genre

27 % de femmes dans l’information générale française : c’est le résultat de la dernière analyse sur la présence des femmes et des hommes dans l’information selon la méthode de Mediawatch.

Cette analyse statistique des médias a débuté en 1995 au Canada, avec Mediawatch. Le bureau d’études spécialisé Erin Research et Margaret Gallagher, spécialiste des médias, ont apporté leur expertise à ce travail qui a lieu tous les cinq ans, la dernière fois le 10 novembre 2009, et dont les résultats sont sortis en octobre 2010.

L’Association française des femmes journalistes y participe depuis l’origine. Elle a réalisé quatre analyses de ce type, entre 1995 et 2006 (voir tableau). En 2010, l’Université de Toulouse 2 a pris la relève avec l’aide de l’Université de technologie de Compiègne (Oise).

Les résultats 2010 sont encourageants puisque nous sommes passés, en France, de 17 % de femmes citées dans l’information en 1995 à 27 % en 2010. Toutefois, l’évolution est lente. C’est pourquoi, il est recommandé aux journalistes de s’inspirer des recommandations suivantes, tirées des conclusions des analyses des médias :

– nommer les femmes par leur prénom et leur nom

– indiquer la position ou profession des femmes citées

– féminiser les professions et le langage

– penser à l’angle femme sur un sujet

– recueillir le témoignage des femmes

– penser que des femmes vont lire l’information

– vérifier que la description des femmes n’est pas discriminante par la question « Est-ce que je traiterais un homme de la même manière ? »

Monique Trancart – ÉGALITÉ

Pour en savoir plus

www.whomakesthenews.org

www.waccglobal.org

www.femmes-journalistes.asso.fr