Brèves Mobilisation nationale le 6 novembre pour défendre le droit à l’avortement

Vingt-cinq ans après le vote de la loi Veil, le combat pour le droit à l’avortement est de nouveau d’actualité. La loi Aubry de 2001, qui représentait une réelle avancée, est mal appliquée. Des barrières multiples empêchent les femmes qui le souhaitent d’avorter. La casse de l’hôpital public mise en place par la loi Bachelot aggrave le phénomène : des services ferment, d’autres refusent de pratiquer des avortements, pas assez rentables… Encore aujourd’hui, certaines femmes sont obligées d’avorter à l’étranger. Malgré les engagements de la ministre de la Santé d’augmenter les forfaits IVG, rien n’a été fait. Pour renforcer les droits des femmes, l’association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception,  la  coordination des associations pour le droit à la contraception et à l’avortement et le Planning familial appellent à manifester dans toute la France le 6 novembre, jour de mobilisation intersyndicale contre les retraites.

Plus d’infos

http://www.planning-familial.org/

http://www.ancic.asso.fr/


Pétition du centre Tenon
http://www.jesigne.fr/pour-lemaintien- du-centre-ivg-tenon