Chroniques Cauchemar

Ninjette, elle n’a peur de rien, mais il y a quand même des choses qui lui font peur. L’autre nuit, vers deux heures du matin, nous l’entendons hurler dans sa chambre. Elle crie, se débat, pleure. Elle a très mal, elle panique. Elle n’arrive pas à nous entendre. Elle n’arrive pas à nous expliquer ce qui ne va pas. Elle est complètement perdue dans sa douleur et sa panique.
Après un très long temps de câlins parentaux, où nous la tenons fort, où nous lui parlons et essayons de comprendre, elle se calme un peu. Et avec des gros hoquets de sanglots, elle nous raconte :
Ninjette : « Tu comprends, dans mon rêve, j’étais attaquée par les dragons. Que des dragons méchants. J’étais leur prisonnière, ils m’avaient attachée. Et ils me brûlaient. »
Nous : « Ma pauvre chérie, c’est un cauchemar horrible. Et toi, tu ne pouvais pas te défendre ? »
Ninjette [les hoquets redoublent] : « Ben non,…, tu comprends, …, j’étais une princesse NORMALE. »
….

Myriam Houssay-Holzschuch

image_pdfimage_print