Brèves 3 000 personnes ont manifesté hier contre le sexisme généré par l’affaire DSK

Hier à l’appel de nombreuses organisations féministes (*), 3 000 femmes et hommes se sont rassemblés place Stravinsky, près de Beaubourg à Paris pour exprimer leur ras-le-bol du sexisme qu’a généré l’affaire Dominique Strauss-Kahn. La colère était forte devant le déferlement de propos sexistes qu’ils viennent des hommes de médias ou des hommes politiques et le manque de considération pour la victime présumée.

Des responsables associatives et des femmes politiques de gauche ont pris la parole. Martine Billard, députée PG a rappelé qu’en novembre 2008, un député UMP avait tué sa femme puis s’était suicidé et qu’une minute de silence avait été réclamé à l’Assemblée nationale en sa mémoire ! Eva Joly était présente à ce rassemblement de même que Clémentine Autain, Olga Trostiansky et Audrey Pulvar.

Ce matin, la pétition « Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent » avait déjà recueilli plus de 16 000 signatures.

(*) Appel lancé par Osez le féminisme !, La Barbe et Paroles de femmes et soutenu notamment par : Planning Familial, Mix-Cité, le Laboratoire de l’Egalité, les Chiennes de Garde, la Maison des Femmes de Montreuil, Le Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes « Ruptures », le réseau féministe « Ruptures », Bagdam Espace lesbien, SOS Les mamans, Association la Lune, l’ANEF, l’Espace Simone de Beauvoir, La Ligue du droit international des femmes…


image_pdfimage_print