Brèves Elus condamnés : concerts de casseroles devant les sièges de l’UMP et du PS

« Couvrir les casseroles est devenu insoutenable, nous exigeons des méthodes fermes et exemplaires des partis républicains envers les élus condamnés pour violences sexuelles. » L’association Ni putes ni soumises s’est rendue hier matin devant le siège de l’UMP, rue de la Boétie puis devant celui du Parti socialiste, rue de Solférino pour un concert de casseroles.

Pierre Chassat, directeur adjoint du cabinet chargé de la communication de l’UMP a invité les manifestant-e-s à faire parvenir leur revendications à Jean-François Copé, secrétaire général du parti.

Les concertistes ont ensuite été reçus par Gaelle Lenfant, secrétaire nationale adjointe du PS aux droits des femmes et par Laurence Rossignol, secrétaire nationale du PS à l’environnement.