Brèves La CGT veut l’égalité maintenant !

Alors que Roselyne Bachelot-Narquin préside ce mardi 28 Juin 2011 une conférence sur le partage des responsabilités professionnelles et familiales, la CGT dénonce les promesses non tenues du gouvernement en matière de précarité et de temps partiel contraint.

Le syndicat regrette le nombre insuffisant de places d’accueil prévues pour les jeunes enfants, la réforme de retraites qui va contraindre un grand nombre de femmes à travailler jusqu’à 67 ans, et l’absence de sanctions, prévues par la loi de 2006, pour les entreprises qui ne respectent pas l’égalité salariale.

Pour la CGT, « la réduction du temps de travail, étendue à l’ensemble des salarié-e-s et dans les meilleures conditions, pensée, organisée et négociée en fonction des impératifs familiaux, en s’adressant aux deux parents, constitue un des axes majeurs de l’articulation vie familiale, vie professionnelle ».