Brèves Le Syndicat des commissaires de la police nationale évalue la parité chez les policiers

Le 18 juillet, Sylvie Feucher, secrétaire générale du Syndicat des commissaires de la police nationale, a rendu une étude sur la parité dans les métiers de la police.

Le taux de féminisation y est de 33,1%, inférieur à la moyenne de la fonction publique (59%). Sylvie Feucher explique ce chiffre : « La féminisation de la police nationale s’inscrit dans l’histoire du travail féminin. Les premières femmes recrutées ont été affectées sur des missions identifiées comme conformes à l’image traditionnellement attachée à la féminité de l’époque. Par leur engagement et leur travail, elles ont contribué à la naissance et au développement de certains services devenus depuis prestigieux – la brigade des mineurs au sein de la Direction régionale de la police judiciaire de Paris, par exemple – et aussi, à l’évolution des mentalités ».

Elle ajoute que les stéréotypes s’étiolent et que l’ensemble des corps de métiers de la police s’ouvre progressivement aux femmes. A noter que les femmes occupant des postes à responsabilités sont minoritaires. L’auteure explique ces disparités par « le management masculin et le temps partiel ».

Sylvie Feucher, qui signe « le secrétaire général », précise que son travail n’est en rien un « affichage féministe ».