Brèves Le Planning familial ne veut pas d’un ministère de l’Identité sexuelle !

En réaction à la demande des 80 députés UMP de supprimer les manuels scolaires de SVT contenant des références à la théorie du genre, le Planning familial se réjouit de l’entrée de ce concept dans l’enseignement.

Par souci de pédagogie, le communiqué du 5 septembre du Planning, titré « Bientôt un ministère de l’Identité… sexuelle ? », cite des exemples des conséquences du genre dans la « vraie vie » : les difficultés d’une jeune fille qui veut faire de la mécanique, du jeune garçon qui veut une dînette à Noël, du jeune homme qui fait une tentative de suicide après avoir découvert son homosexualité, d’un homme qui s’arrête de travailler pour élever ses enfants…

Pour l’association : « Pour obtenir le retrait de manuels de SVT, [ces députés] détournent la théorie du genre. Ils la réduisent à une idéologie et font un amalgame entre identité sexuelle et orientation sexuelle, présentant encore l’homosexualité comme un péril pour la société […] et se félicite de l’entrée du concept de genre dans ces manuels, qui contribuera à faire avancer l’égalité entre femmes et hommes, inscrite dans l’article 1 du préambule de notre constitution. »


image_pdfimage_print