Société Un rassemblement contre le viol sous les fenêtres de DSK

« Nous demandons que Dominique Strauss-Kahn ne soit pas visible pendant les prochaines élections, puisqu’il n’est pas blanchi, puisqu’il va y avoir un procès et d’autres femmes portent plainte contre lui », a déclaré Nelly Martin, porte-parole de la Marche mondiale des femmes lors du rassemblement contre le viol qui a eu lieu hier après-midi, place des Vosges.

D’après les organisatrices, entre 300 et 400 personnes se sont rassemblées hier au son des batucadas sous les fenêtres de Dominique Strauss-Khan, place des Vosges, répondant à l’appel du mouvement féministe.

Cette manifestation a surtout été l’occasion de rappeler que 98 % des viols restent impunis en France et de demander que les viols et agressions sexuelles soient jugés avec sérieux, et en particulier lorsque les violeurs et agresseurs sont des hommes politiques.

Les commentaires sont unanimes. Ce sont les réactions des politiques et des médias suite à l’abandon des charges contre DSK et à son retour en France qui ont motivées les participant-e-s à venir se rassembler sous la pluie. Tous et toutes se sont élevés contre son éventuelle participation à la campagne électorale et certain-e-s ont dénoncé les prises de distances pas très claires de membres du parti socialiste…

Voir le diaporama sonore de Louise Gamichon :

EGALITE