Tribunes Las Bigotonas appellent à soutenir le peuple mexicain

Peuple mexicain, vous n’êtes pas seul !

Un appel à la solidarité internationale

Déclaration de l’état d’urgence pour cause de désastre humanitaire

Le 16 septembre, c’est notre fête nationale, où normalement se célèbre le cri de notre indépendance. Cette année, nous voulons lancer le cri d’alarme et demander l’aide internationale pour appuyer le peuple mexicain coincé entre un gouvernement corrompu, la droite religieuse et une guerre entre narcotrafiquants.

Nous ne voulons pas d’envois d’argent, de vivres ou de médicaments, mais plutôt que vous vous unissiez à notre cri : « No mas sangre », « Plus de sang ». S’il vous-plaît, demandez de nos nouvelles, manifestez votre solidarité en vous informant sur la situation politique de notre pays et sur notre état de santé mentale, individuelle et collective.

Faites-nous sentir que nous ne sommes pas seul-e-s, que vous nous accompagnez dans nos aspirations à vivre en paix, à construire un pays libre et juste, où nos enfants pourront grandir sans devoir apprendre à se coucher au sol quand commence une fusillade ou ce que signifie une « fosse commune pleine de corps disloqués ». Plus de 50000 morts depuis la mise en place du gouvernement de Calderón et une militarisation constante ont littéralement transformé la vie quotidienne des 112 millions de personnes qui vivent dans notre pays.

Nous vous invitons à manifester votre solidarité en faisant sentir à notre gouvernement que le peuple mexicain n’est pas seul et que nous savons tous que l’investissement en armement et dans les forces de l’ordre ne sert pas à maintenir notre sécurité, mais à le maintenir au pouvoir. Faites-leur sentir que, comme nous, vous comprenez très bien que les armes sont faites pour tuer des gens ou les maintenir dans la peur, et non pas pour défendre la démocratie.

Las Bigotonas