Brèves DSK sur TF1 : La Barbe crie au scandale

Les féministes de La Barbe disent en perdre leur humour.

Dans un communiqué daté du 18 septembre, le collectif a réagi à l’intervention télévisée de Dominique Strauss-Kahn au 20 heures de TF1. Il dénonce « une vaste entreprise de réhabilitation médiatique du grand homme [qui ] commence » et « un rouleau compresseur médiatique en marche pour réhabiliter les grands hommes ».

Citant Jacques Séguéla, qui a trouvé DSK « sincère, vrai… », et l’éditorialiste de BFM TV Olivier Mazerolle, qui n’hésitait pas à clamer son innocence, La Barbe regrette que l’abandon de poursuites par le procureur Cyrus Vance au procès pénal soit perçu comme un non-lieu ou un « blanchiment ».

Le collectif a également déclaré : « Exemplaires ce soir, les temps de parole laissés aux femmes dans cette affaire pulvériseront bientôt les conclusions du rapport Reiser sur la place des femmes dans les médias. Une vaste entreprise de propagande nous submergera dans les semaines et dans les années à venir, qui remettra chacun et chacune a sa juste place, et renforcera l’idée qu’un homme d’élite ne saurait être accusé de viol, et que quiconque voudra s’y frotter se fera traiter de criminelle et de menteuse. »

La Barbe avait appelé, avec la Marche mondiale des femmes et le Collectif national pour les droits des femmes (CNDF),  à un rassemblement devant les studios de TF1 le 18 septembre à 18h30 et publié sur son site le manifeste Honneur aux prédateurs.

image_pdfimage_print