Brèves La Cimade déplore le manque d’hébergement pour 30 000 demandeur-se-s d’asile en France

La Cimade, association qui intervient auprès des migrant-e-s, alerte sur la situation de 30 000 demandeur-se-s d’asile en France en attente de places dans des centres d’hébergement.

L’association note que les demandeur-se-s d’asile ont quitté leur pays notamment en cas de conflits armés, parce qu’ils-elles sont persécuté-e-s pour leurs opinions politiques ou leur orientation sexuelle, ou parce que leurs filles risquent des mariages forcés ou des mutilations sexuelles.

Rappelant que la Convention de Genève impose de fournir un hébergement digne à ces personnes, l’association dénonce qu’à leur arrivée « en fait de protection c’est bien souvent la suspicion qui les attend, et en guise d’endroit où poser ses valises : une chambre d’hôtel délabrée, ou même la rue… La crise de l’hébergement des demandeurs d’asile n’est pas nouvelle, mais elle connaît depuis quelques années un véritable paroxysme. Les bénévoles de La Cimade peuvent en témoigner : chaque jour ils sont amenés à venir en aide à des familles jetées à la rue ».