Brèves La Barbe félicite Médecins du monde pour les 73% d’hommes dans ses instances décisionnelles

« Prenez soin du plafond de verre au-dessus des femmes, infirmières et autres sages-femmes : il est votre plancher, votre troposphère ! » Fidèle à son mode d’action pour dénoncer la prépondérance des hommes dans les conseils d’administration, le collectif féministe La Barbe s’est invité le jeudi 13 octobre au siège de Médecins du monde, qui organisait une conférence sur la montée de l’exclusion sanitaire.

Pour cette conférence, cinq hommes sur cinq intervenants : le président de la Croix-Rouge française, le président de la Mutualité française, le directeur général de l’Agence régionale de santé, un professeur de santé publique et le responsable de la chaire santé de Sciences Po.

Dans un communiqué du 14 octobre, La Barbe dénonce la très forte représentativité masculine dans les instances décisionnelles de l’ONG : « Avec 73,3% d’hommes parmi les administrateurs et 70% d’hommes parmi les directeurs au siège, Médecins du monde prouve que le constat fait par Coordination Sud en 2004 est encore admirablement d’actualité. Cette enquête sur l’égalité de genre dans les instances décisionnelles des ONG françaises faisait apparaître que la juste prépondérance des hommes dans les conseils d’administration était encore mieux respectée chez Médecins du monde que dans l’ensemble du milieu associatif (70,3 % d’hommes). »