Culture « Emotional Creature », la nouvelle pièce d’Eve Ensler

« Emotional Creature » © Tony Stroebel

Après le succès mondial de sa pièce Les monologues du vagin et la création du mouvement V-Day, qui lutte dans le monde entier contre les violences faites aux femmes, l’Américaine Eve Ensler s’intéresse aujourd’hui aux jeunes filles.

Créée en juillet dernier en Afrique du Sud, sa nouvelle pièce Emotional creature est montée à Paris avec un casting international de six actrices à l’énergie enthousiasmante. Une Sud Africaine, deux Britanniques et trois françaises, à la fois chanteuses, danseuses et comédiennes, racontent, comme le faisaient Les Monologues, la vie des jeunes filles dans le monde d’aujourd’hui.

On connaît Eve Ensler, ce qu’elle décrit n’est pas toujours drôle, de la chirurgie esthétique imposée par les parents au travail épuisant des jeunes ouvrières chinoises qui fabriquent les poupées Barbie, en passant par le viol, phénomène hélas universel.

Mais le texte est là, dont la poésie et la force emporte le spectateur. Ce qui pourrait n’être qu’un triste constat se transforme sous son regard en solidarité joyeuse, en espoir pour le lendemain.

Le livre Je suis une créature émotionnelle : la vie secrète des jeunes filles sera publié en France aux éditions 10/18 en novembre 2011.

Emotional Creature
jusqu’au 29 octobre
Ciné 13, Théâtre
1, avenue Junot
75018 Paris
01 42 54 15 12
du mercredi au samedi à 19 h 30, dim à 17 h30
tarif : de 10 à 25 €

Moïra Sauvage – EGALITE