Brèves Un manifeste pour la laïcité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

76 femmes et associations, dont les femmes en noir de Belgrade, le Groupe de recherche sur les femmes et les lois de Dakar, Djemila Benhabib et Taslima Nasrin, écrivaines, ont lancé un manifeste saluant le tournant historique qu’ont constitué les protestations en Iran de 2009 et le Printemps arabe de 2011.

Dans le texte de leur pétition, elles expriment leur crainte que ces mouvements soient détournés par l’islamisme ou la militarisation sous l’égide des Etats-Unis et réclament :

– la totale séparation de la religion et de l’Etat,

– l’abolition des lois religieuses en matière familiale et dans le code pénal,

– la séparation de la religion et du système d’éducation,

– la liberté de religion et d’athéisme, définis comme croyances personnelles,

– l’interdiction de l’apartheid sexuel et du voile obligatoire.