Brèves Un appel à soutien à Henriette Zoughebi poursuivie en diffamation par le Strass

Henriette Zoughebi, vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France, est poursuivie en diffamation par le Strass (Syndicat du travail du sexe).

Condamnée en première instance, Henriette Zoughebi a fait appel. Celui-ci sera examiné demain par la cour d’appel de Paris.

Des élu-e-s, responsables d’associations, des journalistes, des militant-e-s (*) ont lancé un appel à soutien en sa faveur.

Alors conseillère régionale d’Ile-de-France, elle avait écrit en 2010 dans un billet sur son blog et dans L’Humanité : « Nous pouvons remercier Sarkozy d’avoir offert aux proxénètes, déguisés en prostitués ou en alliés des prostituées, une clé magique qui leur ouvre toutes les portes, notamment celles du Sénat. »

« Aucun individu ni aucun groupe n’était nommément désigné dans le texte mis en cause. Pourtant, le Strass s’y est reconnu. Dont acte », affirment les signataires de l’appel à soutien, dans un communiqué de presse du 6 novembre.

Ces derniers déclarent « en signant ce texte, nous nous solidarisons avec Henriette Zoughebi pour la défense de la liberté d’expression et la liberté d’exprimer nos positions abolitionnistes, conformes à la Convention pour la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui (1949) signée par la France ».

Pour signer le texte.

 

(*) Premiers signataires : Association contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT), Collectif féministe contre le viol (CFCV), L’égalité, c’est pas sorcier !, Dominique Adenot, maire de Champigny-sur-Marne, Sylvie Altman, conseillère régionale d’Ile-de-France, maire de Villeneuve-Saint-Georges, Guillaume Balas, conseiller régional d’Ile-de-France, président du groupe socialiste, Martine Billard, députée, Danielle Bousquet, députée, Patrick Braouezec, député, Marie-George Buffet, députée, Laurence Cohen, sénatrice, conseillère régionale d’Ile-de-France, Cécile Cukierman, sénatrice, Carine Delahaie, rédactrice en chef de Clara Magazine, Clara Domingues, secrétaire générale de L’égalité, c’est pas sorcier !, Geneviève Duché, présidente de l’Amicale du Nid, Gilles Garnier, conseiller général de Seine-Saint-Denis, Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, conseillère régionale d’Ile-de-France, Philippe Kaltenbach, sénateur, maire de Clamart, Fatima Lalem, maire-adjointe de Paris, Claudine Legardinier, journaliste, Catherine Le Magueresse, juriste, Gérard Lopez, président fondateur de l’Institut de victimologie de Paris, Françoise Maillard, ancienne conseillère municipale d’Arcueil, Céline Malaisé, conseillère régionale d’Ile-de-France, Malka Marcovich, représentante pour l’Europe de la CATW, Danielle Maréchal, membre de l’association Paroles de femmes, ancienne vice-présidente du conseil général du Val-de-Marne, Hélène Marquié, enseignante-chercheuse, Gabriel Massou, conseiller régional d’Ile-de-France, président du groupe Front de gauche, Dalila Maazaoui, maire-adjointe de Bondy, Catherine Peyge, maire de Bobigny, Emmanuelle Piet, médecin, Maudy Piot, présidente de l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir, Delphine Reynaud, cadre associatif, Suzy Rojtman, porte-parole du Collectif national des droits des femmes (CNDF), Ernestine Ronai, psychologue, Sabine Salmon, présidente de Femmes Solidaires, Mireille Segretain, administratrice de la Fondation Scelles, Maya Surduts, porte-parole de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC) et du CNDF, Odette Terrade, ancienne sénatrice, Sylvine Thomassin, maire de Bondy, conseillère générale de Seine-Saint-Denis, Grégoire Théry, secrétaire général du Mouvement du Nid.

 

image_pdfimage_print