Brèves Les femmes de chambre du Novotel Paris-les Halles reprennent le travail

Les 35 femmes de chambre de la société de nettoyage SIN & STES, sous-traitante du Novotel Paris-les Halles, en grève depuis le 6 octobre dernier, ont repris le travail aujourd’hui après avoir signé un accord avec la direction.

Toutes leurs revendications n’ont pas été prises en compte, mais elles ont obtenu le passage des CDD en CDI ; le passage de la prime annuelle de 300 à 500 euros pour les femmes qui ont des contrats de 130 heures au moins, et au prorata des heures inscrites sur le contrat pour les autres ; certaines femmes passent de 130 à 151 heures, donc à temps plein ; la garantie d’aucune mutation ni sanction suite au conflit.

Si ces avancées permettent aux grévistes de sortir du conflit la tête haute, elles ne résolvent pas le fond du problème. Aucun arrangement sur le paiement des heures de travail notamment les heures complémentaires n’a en effet été trouvé. Le principe du paiement « à la tâche », lui non plus, n’est pas remis en cause.

 

 

image_pdfimage_print