Brèves La Barbe s’invite à l’UMP et aux ateliers de La presse au futur

Le groupe féministe La Barbe s’est déchaîné depuis hier.

Les féministes barbues se sont vues refuser la parole par Jean-François Copé, lors de la deuxième convention nationale UMP de présentation du projet 2012.

Elles ont alors tenu une conférence de presse à l’extérieur et félicité les hommes du parti présidentiel : « La région Rhônes-Alpes peut s’enorgueillir d’un sans-faute avec 30 hommes sur 30 députés UMP. Au-delà de la région, vous appartenez à un parti qui n’a pas eu peur de braver les lois scélérates de la République et a accepté d’en payer le prix : 4 millions d’euros d’amende versés au titre du non-respect de la loi sur la parité en 2010. »

Ce matin, le collectif s’est rendu aux ateliers de La presse au futur pour se réjouir ironiquement de la présence de 24 hommes sur 28 intervenants et souligner l’omniprésence des hommes à la tête des titres de presse : « La Barbe le constate et s’en réjouit, dans votre monde, messieurs, celui des patrons de presse, les choses ne changent pas. La valeur sûre, la valeur manifeste, c’est la virilité au pouvoir. »