Brèves Une proposition de résolution sur la prostitution discutée demain à l’Assemblée nationale

Le 6 décembre 2011, une proposition de résolution réaffirmant la position abolitionniste de la France en matière de prostitution sera discutée en séance à l’Assemblée nationale.

Le texte porté par Danielle Bousquet (PS) et Guy Geoffroy (UMP) a également été signé par Jean-Marc Ayrault (président du groupe socialiste à l’Assemblée), Christian Jacob (UMP), François Sauvadet (Nouveau centre), Yves Cochet (président du groupe Gauche démocrate et républicaine), Marie-George Buffet (groupe Gauche démocrate et républicaine), Martine Billard (groupe Gauche démocrate et républicaine) et Marie-Jo Zimmermann (UMP).

Le 13 avril dernier, la mission d’information sur la prostitution en France, conduite par Danielle Bousquet et Guy Geoffroy avait remis son rapport, comprenant une trentaine de propositions parmi lesquelles de nombreuses mesures sociales et pédagogiques dont la pénalisation des clients.

Dans un communiqué du 23 novembre dernier, Danielle Bousquet se réjouissait d’une réelle volonté politique de déclencher une prise de conscience :

« Si la prostitution perdure, et avec elle la traite des êtres humains, l’exploitation sexuelle et plus largement un sexisme tenace dans notre société, ce n’est pas parce qu’elle constitue une fatalité mais parce que personne ne s’y intéresse. Nous sommes en train de relever le pari de faire de la prostitution une question politique à part entière. »