Brèves Pôle Emploi proxénète ?

Dans un communiqué, la Marche mondiale des femmes (MMF) alerte sur le cas d’une proposition d’emploi de strip-teaseuse seins nus reçue par certaines demandeuses d’emploi de l’Hérault.

A propos de cette annonce, le directeur régional de Pôle Emploi a déclaré dans Midi libre : « L’offre est tout à fait légale. Il n’y a rien de discriminatoire. C’est ce que nous vérifions toujours. »

D’après la coordination française du mouvement féministe, Pôle Emploi proposerait du travail dans des films érotiques ou pornographiques, la téléphonie rose, l’animation de tchats, les massages spéciaux :

« A l’heure de l’offre raisonnable d’emploi, le service public de l’emploi, et donc l’Etat, va-t-il obliger les femmes à commercialiser leur corps et leur sexe sinon sous peine d’être radiées ? Nous exigeons de Pôle Emploi qu’il retire ces offres qui légitiment le commerce du sexe et la prostitution alors que la position abolitionniste de la France vient d’être réaffirmée. »