Brèves Le 7 mars, les Féministes en mouvements interpelleront les candidat-e-s à la présidentielle

Lors d’une soirée le 7 mars prochain à la Cigale, à Paris, le collectif Féministes en mouvements interpellera les candidat-e-s à la présidentielle.

Les candidat-e-s seront amené-e-s à se prononcer sur plusieurs mesures, notamment la création d’un ministère des Droits des femmes, une sur-cotisation sur les temps partiels, l’ouverture de 500 000 places en crèche, le remboursement à 100% de l’IVG ou encore la création de 4 500 places d’accueil pour les femmes victimes de violences conjugales.

François Hollande, Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon ont confirmé leur présence à la soirée.

Pour le collectif composé de 45 associations (voir la liste) :

« à l’heure où les bouleversements économiques, sociaux et politiques ont tendance à faire passer l’égalité à l’arrière-plan des préoccupations politiques, nous voulons rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle du progrès, de la démocratie et de l’émancipation de toutes et tous. Les femmes représentent plus la moitié de l’électorat et sont les premières touchées par la crise. Il est temps que les candidates et candidats à la présidentielle se le rappellent. »