Brèves Une plaque commémorative à la mémoire de Madeleine Pelletier

Le 8 mars à 11h, aura lieu le dévoilement d’une plaque à la mémoire de la psychiatre Madeleine Pelletier, au 80-82, rue de Gergovie, dans le 14e arrondissement de Paris.

Lors de cet événement à l’initiative de l’association Cibel (Compagnie des insoumises, baladines, enthousiastes et lesbiennes), la plaque « Ici exerça et vécut la doctoresse madeleine pelletier (1874-1939) combattante féministe d’avant-garde » sera dévoilée par Pascal Cherki, maire du 14e.

Madeleine Pelletier reçoit une des premières bourses permettant à une femme d’étudier la médecine.
Son combat en 1902, alors qu’elle est étudiante, a fait accéder les femmes au concours de psychiatrie jusqu’alors réservé aux hommes.
Elle participera à toutes les luttes de son temps, dont celle pour le droit de vote des femmes.
Pionnière du droit à l’avortement, elle sera condamnée en 1939 pour avoir pratiqué des avortements. Déclarée irresponsable de ses actes, elle sera internée dans un asile où elle mourra le 29 décembre 1939.