Brèves Les « Vagabondes » ont marché au Brésil

Le 26 mai dernier, au Brésil, sur le modèle des « slut walks », douze « Marches des vagabondes » étaient organisées par la Marche mondiale des femmes à travers le pays, à Sao Paulo, mais aussi à Porto Alegre et sur la plage de Copacabana.

Leurs revendications : lutter contre la marchandisation des femmes, pour le droit des femmes à vivre leur sexualité librement et à disposer de leur corps comme elles l’entendent, sans qu’on puisse les désigner responsables des violences qu’elles subissent.

[nggallery id=59]

Le Brésil détient le triste record du 7e taux de féminicides au monde.

Par ailleurs, selon la fondation « Perseu Abramo » (recherches de 2010), la situation concernant les violences faites aux femmes au Brésil est inquiétante :

– toutes les deux minutes, 5 femmes sont frappées,

– chaque minute, 5 femmes sont victimes de harcèlement sexuel,

– chaque heure, 220 femmes sont violées.