Brèves Soudan : une femme condamnée à mort par lapidation

Intisar Sharif Abdallah, Soudanaise de 20 ans, a été condamnée, le 13 mai dernier, à la peine de mort par lapidation par le tribunal pénal d’Ombada, dans l’Etat de Khartoum. Sa faute : avoir commis un adultère. Mère de trois enfants, la jeune femme n’a eu droit ni à un avocat ni à un interprète (l’Arabe n’est pas sa langue maternelle).

Dans un communiqué de presse, Amnesty International estime que « cette peine de mort a été prononcée en dépit du droit international ; une exécution bafouerait à la fois ce droit et la législation soudanaise ». L’ONG demande à chacun et chacune de dénoncer le sort injuste réservé à Intisar Sharif Abdallah en envoyant des appels auprès du Président, du ministre de la Justice ou du président de la Cour suprême du Soudan, avant le 6 juillet.

Le site cyberacteurs.org propose de signer une pétition en ligne.