Brèves Najat Vallaud-Belkacem contre les dotations aux partis qui ne respectent pas la parité

Dans un communiqué du 18 juin, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, a salué avec réserves « une nette progression des femmes parmi les députés », passant d’une représentation féminine de 18,5 % à 26,86 % :

« Ce progrès, dû aux efforts faits par la gauche, ne doit pas masquer la réalité. L’égalité n’est pas encore devenue un automatisme de la vie politique française ».

Rappelant les engagements de François Hollande, elle a déclaré « s’agissant des élections législatives, des mesures seront adoptées pour que, à l’avenir, les dotations de l’Etat aux partis politiques qui ne contribueront pas à la parité dans l’investiture de leurs candidats soient purement et simplement supprimées ».

La France ne comptant « pas plus de 14 % de femmes maires », Najat Vallaud-Belkacem appelle les partis politiques à étendre « la logique de la parité » notamment lors des prochaines municipales.

« La parité n’est pas un luxe : le partage des responsabilités à égalité entre les femmes et les hommes est une étape incontournable pour réaliser l’égalité dans tous les domaines. »