Brèves La Coalition contre la traite des femmes soutient la position de la France sur la prostitution

Dans une lettre ouverte adressée à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, la Coalition contre la traite des femmes (Coalition Against Trafficking in Women – CATW) s’est félicitée « de la réaffirmation par la France de sa position abolitionniste, conforme au vote consensuel de la résolution parlementaire du 6 décembre 2012 dans le prolongement de l’excellent rapport parlementaire sur la prostitution adopté en avril 2011 ».

Pour l’organisation internationale, la ministre « défend courageusement une position éthique, reconnue au niveau international, qui a fait ses preuves dans d’autres pays tels que la Suède, la Norvège, l’Islande et même la Corée du Sud… Conformément au projet humaniste et démocratique de notre République, elle refuse que le corps humain et la sexualité humaine soient érigés en objets de consommation au profit d’une industrie du sexe internationale, qui ne cesse de se développer en toute impunité ».