Brèves Harcèlement sexuel : un rassemblement avant le débat au Sénat

Le 11 juillet prochain à 14h30, le projet de loi relatif au harcèlement sexuel sera examiné en procédure accélérée par le Sénat, avant d’être examiné à l’Assemblée nationale le 24 juillet.

A cette occasion, des associations féministes, comme l’AVFT, le Clasches, la Marche mondiale des femmes, et Femmes solidaires, appellent à un rassemblement le même jour à 13h, place Paul-Claudel, à Paris.

Ces associations s’inquiètent de la création par la commission des lois du Sénat d’un délit « assimilé au harcèlement sexuel », qui représente un « danger très important de déqualification de violences sexuelles plus sévèrement réprimées, puisque sa définition concorde avec la définition de la tentative de viol ou de la tentative d’agression sexuelle ».

Si les associations « [prennent] acte du doublement, dans le projet de loi, des peines du délit de harcèlement sexuel, (passé de 1 an à 2 ans d’emprisonnement) », elles regrettent que « l’échelle des peines place encore le harcèlement sexuel, même dans sa forme la plus grave (en cumulant toutes les circonstances aggravantes) au même niveau que le délit du vol le moins grave ».