Brèves Une militante des droits des femmes assassinée au nord-ouest du Pakistan

Farida Afridi, cofondatrice de Sawera, une ONG militant pour les droits des femmes et des enfants des communautés tribales, a été assassinée le 4 juillet dernier. La jeune femme âgée de 25 ans se trouvait devant sa résidence à Hayatabad, Khyber Agency, une zone tribale de la région FATA (*).

La militante féministe critiquait le gouvernement Pakistanais, les talibans et la nature patriarcale de la société pakistanaise, qu’elle considérait comme les principaux obstacles à l’émancipation des femmes.

Dans une pétition en ligne, qui sera adressée au président pakistanais, le centre de recherche sur les femmes Shirkat Gah appelle chacun et chacune à signer une déclaration dénonçant les actes d’extrémistes qui « empêchent le développement et les efforts visant à promouvoir et à protéger les droits humains au Pakistan ».

(*) Federally Administered Tribal Areas (zones tribales).