Brèves La publicité du comité départemental du Jura reconnue sexiste

Les Chiennes de garde ont gagné. L’association avait déposé une plainte en avril dernier auprès du jury de déontologie publicitaire contre des spots audio pour le comité départemental du tourisme du Jura, diffusés sur France Info.

Pour l’association, qui salue « la première décision du jury de déontologie publicitaire contre un stéréotype sexiste », « cette campagne publicitaire banalisait des fantasmes sexuels pour vanter une région et utilisait donc le corps des femmes hors de propos ».

Pour les Chiennes de garde, cette décision suit une recommandation du Conseil de l’Europe de 2010 invitant les Etats membres à « combattre les stéréotypes sexistes dans les médias ».

Le jury a rappelé que la recommandation « Image de la personnes humaine » de l’Autorité de régulation de la publicité dispose que « la publicité ne doit pas réduire la personne humaine, et en particulier la femme, à la fonction d’objet », et a reconnu que « la publicité en cause décline, par son texte et le ton de la voix qui le prononce, les codes adoptés, il y a quelques années, par certains clubs de rencontres ou autres messages à contenu érotique ».