Brèves Prostitution : le réseau Zéromacho adresse une lettre ouverte à Michaël Moglia

Le 20 juillet dernier, le réseau Zéromacho répondait dans une lettre ouverte à la tribune « Prostitution : pénalisation des clients… et puis quoi encore ? », de Michaël Moglia, membre du conseil national du parti socialiste et conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais, publiée dans Libération le 16 juillet.

Le réseau d’hommes contre la prostitution déclare notamment :

« Ne parlez pas en notre nom ! Nous, hommes qui refusons de payer pour un acte de prostitution, nous sommes la majorité. Nous disons oui à la liberté sexuelle dans la réciprocité des désirs et des plaisirs. « Et puis quoi encore ? », demandez-vous. Encore plus : un projet de civilisation fondé sur la liberté et l’égalité ! Un monde sans prostitution ! Un monde où pipe, cunni et autres joies du sexe seront sans prix, ce qui leur donnera toute leur valeur ! »

Lire la lettre ouverte sur le site de Zéromacho.