Brèves Une école de sage-femmes menacée d’expulsion

En juin 2012, la direction de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonçait à la direction de l’école des sages-femmes Baudelocque que celles-ci devaient quitter les lieux à savoir le bâtiment Rapine du site St Vincent de Paul, courant 2013.

En février 2012, l’école venait pourtant d’intégrer ces nouveaux locaux après plus de 5 ans sans véritable structure pour cause de travaux.

Aucune solution de relogement n’est actuellement prévue.

« Le climat d’incertitude et de précarité qui règne depuis 6 ans porte gravement préjudice à l’enseignement, à la stabilité du corps enseignant et à de nombreux projets de l’école (partenariats à l’international, formation continue…) »

Afin de soutenir l’école, une pétition en ligne est à signer.