Brèves Nouveau traité européen : la CLEF veillera à l’égalité en Europe

En vue de la ratification du traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance par le Parlement, la Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF) tient à rappeler qu’elle veillera à ce qu’aucun recul ne soit fait concernant l’égalité entre les femmes et les hommes :

 » Force est de constater que les politiques d’austérité imposées à certains Etats membres, particulièrement dans leurs services publics, ont eu pour conséquences directes d’importantes régressions sociales. En France comme partout en Europe, les services publics, qui sont les premiers garants des droits des femmes, doivent être protégés des politiques d’austérité « .

L’égalité entre les femmes et les hommes est au coeur du projet européen, reconnue comme droit fondamental par le Traité de Rome, mais 9 Etats membres ont refusé les règles européennes imposent un quota de 40% de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées : « la preuve que l’Europe est souvent plus audacieuse que des Etats parfois conservateurs« , selon la CLEF.