Brèves Le Planning Familial, réaffirme son engagement pour une égalité de droits pour toutes et tous

A l’occasion de son 28ème Congrès les 19, 20 et 21 octobre, le Planning familial a tenu a réaffirmé sa position en faveur du mariage homosexuel mais déplore « l’intrusion du religieux dans le débat et les amalgames scandaleux que certains n’hésitent pas à faire » avec la polygamie ou l’inceste.

Si le Planning Familial se réjouit de l’avancée du projet de loi du mariage pour toutes et tous il s’indigne de « l’abandon d’une promesse forte de campagne de François Hollande : l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) »

Actuellement, cette aide n’est réservée qu’aux couples hétérosexuels : « les couples lesbiens sont ainsi obligés d’aller à l’étranger entraînant de fait une inégalité sociale d’accès à la parentalité ».

« Nous soutenons la demande des associations homoparentales de « présomption de parenté  » pour l’enfant né dans un couple marié, aujourd’hui absente du texte et qui garantit, comme la  » présomption de paternité  » dans les couples hétérosexuels, la reconnaissance de la filiation »