Brèves « Mariage pour toutes et tous » : des catholiques s’opposent à la prise de position des évêques

A l’heure du débat autour du projet de loi « mariage pour tous et toutes »,l’Observatoire Chrétien de la Laïcité et le bureau de la Fédération Réseaux du Parvis ont exprimé leur opinion sur les positions du cardinal Vingt-Trois et de l’ensemble de l’épiscopat lors de la messe des parlementaires du 30 octobre dernier.

Sans prendre position sur le sujet, l’O.C.L.  invite les catholiques à se placer en tant que citoyen, et à prendre leur propre position,  soulignant que l’épiscopat a fait preuve d’une « prétention inacceptable dans une société démocratique ouverte au débat public entre citoyens », et rappelant que l’Eglise a été, au cours de l’Histoire, sujette à des « errements multiples » et des positions erronées voire « fautives ».

La Fédération Réseaux du Parvis insiste sur le fait que le cardinal archevêque de Paris ne peut s’exprimer qu’en son propre nom, et en aucun cas en celui de tous les catholiques. Aussi dénonce-t-elle la place trop importante prise par ce débat lors de cette messe. Même si la F.R.P reconnaît la complexité du débat, elle se positionne de façon plus humaine que religieuse : « Nous continuerons à prendre en compte les personnes plutôt que les dogmes, l’écoute plutôt que l’affirmation, l’empathie plutôt que le jugement. […] Nous le ferons au plus près des hommes et des femmes d’aujourd’hui, toutes et tous appelés à la vie et à l’amour. »

Lire la déclaration du bureau de la Fédération Réseaux du Parvis

Lire la déclaration de l’Observatoire Chrétien de la Laïcité