Articles récents IVG : la lutte continue !

40 ans après le vote de la loi Veil, deux événements auront lieu le samedi 17 janvier 2015 à Paris : une manifestation et un colloque.

 

L’histoire de la lutte pour le droit à l’IVG

1920 : La loi anti-contraception interdit de donner aux femmes le moindre conseil en matière de contraception.

1942 : L’avortement est considéré comme « crime contre l’État » et puni par la peine de mort.

1956 : Le 8 mars, Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé, une femme médecin catholique, crée la Maternité heureuse

1960:  la Maternité heureuse devient le Mouvement français pour le planning familial (MFPF).

1971 : « Le manifeste des 343 » est publié dans le Nouvel Observateur : « Un million de femmes se font avorter chaque année en France. Elles le font dans des conditions dangereuses en raison de la clandestinité à laquelle elles sont condamnées, alors que cette opération, pratiquée sous contrôle médical, est des plus simples.. »

Une semaine après la publication de ce manifeste, Charlie Hebdo fait sa une avec un dessin et un titre « Qui a engrossé les 343 salopes du manifeste sur l’avortement ? »

1972 : Procès de Bobigny : Gisèle Halimi obtient la relaxe de Marie-Claire, une jeune fille qui a avorté suite à un viol.

1973 : Publication du manifeste des 331 médecins qui déclarent avoir pratiqué des IVG et création du Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception (MLAC)

1975 :  Promulgation de la loi Veil

1979 : Vote définitif de la loi Veil

1982 : Vote de la loi Roudy autorisant le remboursement de l’IVG.

1993 : Obtention par la CADAC du droit d’entrave à l’IVG

1988 : La pilule abortive RU 486 mise au point par Étienne-Émile Baulieu, est mise sur le marché.

1990 : L’IVG médicamenteuse est autorisée à l’hôpital.

2001 : Le délai légal pour l’avortement passe de 10 à 12 semaines. Les mineures sans autorisation parentale peuvent avoir recours à un adulte référent de leur choix. L’ANCIC, la CADC et le MFPF obtiennent que l’IVG sorte du code pénal.

2004 : Autorisation pour les médecins de pratiquer l’IVG médicamenteuse dans leur cabinet.

2013 : Remboursement de l’IVG à 100%.

2014 : L’Assemblée Nationale modifie le texte de la loi Veil en supprimant la clause de détresse.

Dans le monde

En Europe, en Irlande, en Pologne et au Luxembourg le recours à l’avortement est limité au cas de viol, d’inceste, de risque avéré pour la vie de la mère ou de sévères malformations du fœtus. A Chypre, l’IVG est tolérée en cas de viol ou d’inceste, à Malte, elle est strictement interdite.

Dans le monde  47 000 femmes meurent chaque année des suites d’un avortement clandestin.

 

Les événements du 17 janvier 2015

 

Colloque européen « Bougez pour l’IVG »

L’événement est organisé par les Féministes en Mouvements collectif de 44 associations féministes (1)

Des militant-e-s  d’Espagne, d’Italie, d’Irlande, ainsi que du Maroc, du Brésil, du Mali participeront au colloque. Anne Hidalgo, maire de Paris, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes seront présentes ainsi que Sofia Aram et Isabelle Alonso.

Les organisatrices se mobilisent pour défendre ce droit et dénoncent : « l’accessibilité limitée des centres IVG dans les zones rurales et pour les femmes handicapées, fermeture de centres depuis 2004, allongement des délais de prise en charge….En France, avorter s’apparente encore parfois à un parcours de la combattante.»

«A l’heure où les extrémismes religieux s’en prennent aux libertés, et peuvent provoquer une folie meurtrière, il est important de rappeler que les femmes en sont les premières victimes dans le monde

Colloque le 17 janvier 2015 de 9h à 19h à la Mairie du 4e  

1, Place Baudoyer 75004 Paris

 

Manifestation à  Bastille

Ce que demandent les organisations appelant à la manifestation (2):

* le maintien et le développement des services publics

* l’abrogation de la loi Hôpital Patients Santé Territoire

* un centre d’IVG dédié par hôpital avec le choix de la méthode des moyens pérennes pour les associations

* la PMA pour toutes les femmes

* le rétablissement, développement et extension des ABCD de l’égalité

Leur slogan :
En 1975, on s’est battues, on a obtenues de nouveaux droits
En 2015, il est grand temps de reprendre la rue !

Manifestation le 17 janvier 2015 à 14 h 30 à Bastille

 

50-50 magazine

1 Membres de Féministes en Mouvement:

Les 40 ans de mouvement (MLF), le Planning Familial, Adéquations, l’Association nationale des études féministes (ANEF),  Assemblée des femmes, Association Entraide et Mouvement des Femmes, ATTAC – commission genre, Centre LGBT Ile de France, Chiennes de Garde, Collectif Féministe Contre le Viol, Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes, Du Côté des femmes, Elles aussi, Elu/es Contre les Violences faites aux Femmes, Elles imaginent, L’Escale, Fédération Nationale Solidarité Femmes, Féminisme et Géopolitique, Femix’Sports, Femmes migrantes debout !, Femmes pour le dire, femmes pour agir, Femmes Solidaires, FIT – Une femme, un toit, Forum Femmes Méditerranée, GAMS, GRIF, Le Monde à Travers un Regard, Ligue du Droit International des Femmes, Mémoire traumatique et victimologie, Mouvement du Nid, Mouvement Jeunes Femmes, Osez le féminisme !, Rajfire, Résistances de femmes, Réseau Féministe International, Réussir l’égalité femmes-hommes, Réseau féministe « Ruptures », SOS Homophobie, SOS Sexisme, Voix de femmes, CQFD Fierté Lesbienne, Libres Mariannes, Maison des femmes de Montreuil, Prochoix, Voix d’Elles Rebelles.

2 Manifestation appelée par :

CNDF, ANCIC, Association Bi’Cause, Association de Solidarité avec les Femmes Algériennes, Atalante Vidéos Féministes, ATTAC, CADAC, CGT, Collectif 8 mars pour Toutes, Collectif 13 pour les Droits des Femmes, Collectif 20è/Tenon, Collectif Droits des Femmes 80, Collectif féministe contre le Viol, Coordination Lesbienne en France, Conseil démocratique kurde de France, Éditions iXe, les éfFRONTé-e-s, L’égalité c’est pas sorcier, Ensemble !, Fédération Nationale Solidarité Femmes, Féminisme Enjeux -Théâtre de l’Opprimé, Féministes pour une autre Europe, Femmes égalité, Femmes en lutte Bagnolet, Femmes migrantes debout, Femmes solidaires,FièrEs, Fondation Copernic, FSU, Inter LGBT, Jeunes de l’Union Démocratique Bretonne, Lesbiennes of Color, Ligue des droits de l’Homme, Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démocratie, Maison des Femmes de Montreuil, Marches Mondiales des Femmes,Mouvement du Christianisme social, MJCF, NPA, Parti de Gauche, PCF,Planning Familial, Rajfire, Regards de Femmes, Réseau Féministe « Ruptures », Si les femmes comptaient, Snuep-FSU, Snuep Fsu Paris, SNUipp-FSU 13, Union Syndicale Solidaires. Avec le soutien de SOS Homophobie.