Brèves CANNES : UNE CAMPAGNE MONDIALE POUR SOUTENIR LES FEMMES CINEASTES

Cannes, un bastion du patriarcat ? Jane Campion reste la seule femme à avoir reçu la Palme d’Or à Cannes, en 1993. Sur les quinze dernières années, 20 films sur 223 en compétition dans la sélection officielle du festival de Cannes étaient réalisés par des femmes. «Le pic» de la présence féminine à Cannes, c’était 2011, avec royalement 4 réalisatrices parmi les 20 films sélectionnés. Depuis, un retour « à la normale » a eu lieu, avec aucune réalisatrice en 2012, 1 seule en 2013 et 2 en 2014.

En 2015, il semblerait que les actions menées ces dernières années pour dénoncer l’entre-soi masculin à Cannes commencent à porter leurs fruits: l’ouverture de la quinzaine du festival mettra à l’honneur La tête haute réalisé par Emmanuelle Bercot. Dans le jury de la compétition officielle, il y aura 4 jurées. La cérémonie de clôture récompensera Agnès Varda. La réalisatrice recevra une Palme D’or d’honneur, une première dans l’histoire du festival. Mais la sélection officielle ne comporte encore que deux femmes en 2015.

Pour remédier à cette sous-représentation des réalisatrices, la campagne #SeeHerNow, lancée le 13 mai à l’occasion de l’ouverture du festival, vous invite à lancer ce mot d’ordre sur les réseaux sociaux : »Elles font un travail remarquable un peu partout dans le monde, dites à Cannes et au monde de les voir maintenant!