Brèves Des féministes s’emparent de l’île de la Cité

A peine 2% des rues françaises portent un nom de femme. Pour dénoncer cette invisibilité des femmes dans l’espace public et la mémoire collective, Osez Le Féminisme! mène campagne en partenariat avec Une femme, un toit. En renommant les rues de l’île de la Cité à Paris, rebaptisée pour l’occasion « Fémicité »; les activistes espèrent attirer l’attention d’Anne Hidalgo sur le petit 2,6% de rues rendant hommage aux femmes à Paris. Des œuvres par la street artiste BauBô consacrées aux femmes oubliées sont aussi exposées dans les rues. Leurs revendications ? Multiplier par 5 le nombre de rues de femmes d’ici 2019 et l’attribution d’un nom de femme à une grande place ou un grand bâtiment public de la ville. Retrouvez toutes les photos de cette mission commando et les biographies des femmes extraordinaires oubliées sur le site de la campagne Fémicité.

Quai-de-Nina-Simone-2