Brèves Texas: nouvelle attaque contre les droits des femmes, fin de la “privacy” pour les femmes ayant avorté

Le gouverneur avait déjà bloqué les fonds publics attribués au Planned-Parenthood suite à la publication de vidéos truquées accusant faussement l’ONG de faire du profit sur la vente de tissus humains. L’Arkansas, l’Alabama et la Louisiane ont eux aussi supprimé les subventions publiques, d’autres Etats suivent la même direction. Au Texas, une autre étape a été franchie : l’Etat a exigé les dossiers médicaux de toutes les patientes qui ont visité les centres durant les 5 dernières années, et surtout les femmes qui ont avorté. Les dossiers fournissent toutes les informations médicales sur ces femmes et incluent noms et adresses de tou-te-s les     soignant-e-s.

Les offensives contre Planned Parenthood sont les plus brutales dans les Etats où les femmes sont le plus précarisées, celles-ci comptent sur le planning pour leur santé: dépistage de cancer, HIV, contraception, avortement …