Brèves Une femme battue condamnée à 10 ans de prison : Un déni de justice !

En 2012, Jacqueline Sauvage a tué son mari après 47 ans d’enfer conjugal. En appel, elle a été condamné à 10 ans de prison. Ses filles ont aussi subi de nombreux sévices dont l’inceste. «L’impunité n’est-elle donc réservée qu’aux bourreaux?» S’indignent de nombreuses associations pour qui «ce jugement est une injure faite à notre cause.»

Signataires Bagdam Espace lesbien, Toulouse, Compagnie des Insoumises, Baladines, Enthousiastes et Lesbiennes, Collectif Féministe Contre le Viol, Collectif Midi-Pyrénées pour les droits des femmes, Collectif National pour les Droits des Femmes, Encore Féministes, Femmes Migrantes Debout, Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir, Femmes Solidaires, FIT une femme pour un toit, Grand Chapitre Général Féminin de France, Les Dégommeuses, Libres MarianneS, Ligue du Droit des Femmes, Marche Mondiale des Femmes, Osez le Féminisme !, Regards de femmes, Réseau « Ruptures, SOS-Sexisme.

Pour la Fédération Nationale Solidarité Femmes, qui parle de légitime défense, « Jacqueline Sauvage ne représente aucun danger pour la société et doit être libérée. »

Pétition