Articles récents Une charte pour l’abolition universelle de la GPA

Des Assises pour l’abolition universelle de la maternité de substitution rassemblaient le 2 février, des politiques, des associations féministes et de défense des droits humains, des chercheuses/chercheurs, de plusieurs pays, en vue de montrer et de combattre l’injustice d’une pratique sociale qui porte atteinte aux droits fondamentaux de l’être humain. A cette occasion, de nombreuses personnalités signaient la Charte pour l’abolition universelle de la maternité de substitution.

Rencontre avec Geneviève Hazam, économiste

 

Rencontre avec José Bové, député européen (EELV) et Benoît Hamon, député (PS)

 

Interviews réalisées par Abi Gail et Joachim Cairaschi 50-50 magazine