Contributions ARDECOM : des hommes qui veulent se contracepter

L’Association pour la Recherche et le Développement de la Contraception Masculine (ARDECOM) est une association créée par quelques hommes dans les années 1970 dans le but de faire partager leurs expériences d’hommes contraceptés. Aujourd’hui, l’association continue à promouvoir la contraception masculine avec un objectif de développement de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le partage concret de la responsabilité du non désir d’enfant.

Des éléments positifs se font jour, enfin !

Sur la compréhension des résistances tout d’abord. Une doctorante travaille sur les résistances de la part du corps médical pour la prescription de la contraception masculine (CM) un panel de 1000 médecins, gynécologues, urologues et andrologues répond à un questionnaire qu’elle analysera pour soutenir sa thèse au début du mois de juin prochain.

Une autre doctorante fait un travail, dans une approche de genre sous la direction de Nathalie Bajos et Daniel Benamouzig (chercheur-e-s) du rapport bénéfice-risques pour justifier l’utilisation de certaines méthodes de contraception plutôt que d’autres.

 

L’information se développe peu à peu

Deux équipes de producteurs préparent actuellement des tournages sur les avancées françaises dans le domaine de la recherche et sur le vécu de la contraception masculine et sur les recherches dans le monde : ces documents devraient sortir fin 2016.

Le planning familial a consacré un des 6 volets de son flyer «choisir sa contraception» aux 4 méthodes de contraception masculine : une première à saluer !

Ardecom a rencontré la Direction générale de la Santé, un échange fructueux qui a permis d’affirmer une volonté commune de faire apparaître la contraception masculine comme partie intégrante des choix que chacun doit faire pour sa contraception.

Se déclarant insuffisamment informés, les médecins de la DGS se sont engagés à prendre connaissance des documents préparés par Jean-Claude Soufir et Roger Mieusset recensant l’ensemble des publications concernant les méthodes hormonales et thermiques de contraception masculine.

À la suite de quoi, un nouvel échange aura lieu afin de décider si ces méthodes sont suffisamment sûres, au plan sanitaire, pour permettre une information par les organismes officiels liés au Ministère.

Les sites contraception masculine et 50/50 magazine continuent à être très régulièrement visités sur cette question. Un dossier Contraception masculine: encore un effort Messieurs a été réalisé sur 50-50 magazine en partenariat avec Ardecom en juin 2015.

Des hommes en contraception avec les Dr Jean-Claude Soufir et Roger Mieusset sont entrés en relation avec Ardecom pour faire connaître leur parcours. Des hommes vasectomisés parlent de plus en plus de leur parcours difficile, notamment de la part du corps médical qui est très intrusif et donneur de leçon pour en fait ne pas répondre à la demande !

Des hommes qui se contraceptent, suivis par les Dr Soufir et Mieusset, sont entrés en relation avec Ardecom pour faire connaître leur parcours.

Des hommes vasectomisés parlent de plus en plus de leur parcours difficile, notamment de la part du corps médical qui est très intrusif et donneur de leçon pour en fait ne pas répondre à la demande ! Ardecom est prêt à en rencontrer de nouveaux

 

Une belle collaboration avec le planning familial 

Le Planning 35 a organisé les 10 et 11 mars des réunions d’information sur la contraception masculine, à St-Malo et Rennes, avec une très belle affiche !

Les soirées démarraient avec un reportage «trottoir» sur le sujet. Ce petit film met en évidence le désir d’hommes, de femmes, de couples de trouver des solutions alternatives et égalitaires à la contraception ; la timidité voir le scepticisme des hommes transparaît également, de même que le besoin des femmes et leurs difficultés à faire confiance aux hommes !…

Ces réunions ont permis de diffuser de l’information mais aussi de répondre à nombreuses questions et remarques enrichissantes ainsi que la rencontre avec des hommes vasectomisés, jeunes et moins jeunes et des médecins favorables à la CM. Ces événements ont été très bien couverts par les media locaux. Ardecom Bretagne compte désormais de nouveaux membres actifs dont 2 sont membres du planning. Ils éditent un journal qui sera bientôt en ligne !

Ardecom réalise, sur le modèle des flyers du Planning, un document sur les méthodes de contraception qui sera diffusé avec le planning dans les prochains mois.

Ardecom a participé au Sénat aux 60 ans du Planning et à la commémoration des Simones. 

 

Pierre Colin, Philippe Lapotre et Daniel Aptekier-GieIibter membres fondateurs d’ARDECOM