Articles récents Hommes politiques violents: la colère des féministes

Le 11 mai dernier, deux jours après que l’affaire Baupin n’éclate, des organisations féministes étaient rassemblées devant l’Assemblée Nationale pour dire leur colère face à des violences, pérennes, récurrentes et si longtemps tues, exercées par des représentants de la République sur les femmes qui les entourent. Retour sur une manifestation qui préfigure le début d’une mobilisation qui n’est pas prête de s’arrêter.

 

 

 

Charlotte Mongibeaux et Joachim Cairaschi 50-50 magazine

 

Photo de Une d’Anne-Marie Viossat : Catherine Beaunez portant un de ses dessins