Brèves Réglementation des perturbateurs endocriniens : « la décision de la CE ne garantit pas une protection élevée de la santé »

Le 15 juin dernier, l’ONG Women in Europe for a Common Future (WECF) déplorait les dispositions prises par la Commission européenne sur les perturbateurs endocriniens. Ces molécules et/ou agents chimiques causent des anomalies physiologiques ou de reproduction et atteignent particulièrement les enfants et les femmes enceintes. WECF et les personnel-le-s de santé avaient interpellé les commissaires européens sur la nécessité de faire de la prévention des risques et de protéger les plus vulnérables.  » La décision de la Commission européenne ne garantit pas une protection élevée de la santé « , déplore la présidente de WECF . Le principe de précaution, pourtant fortement recommandé par les scientifiques, n’a malheureusement pas été pris en compte.