Articles récents Du côté des femmes, une association qui agit contre les violences faites aux femmes et pour l’égalité

Du côté des femmes (DCDF) existe depuis 1984. Elle est membre de la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) et travaille sur les violences faites aux femmes. L’association accueille en moyenne 5000 femmes par an. Elle se compose de 40 salarié-e-s (dont 2 hommes), 70 bénévoles et de 10 administratrices/administrateurs.

Du côté des femmes est installée à Cergy et à Sarcelles (son siège étant à Cergy) mais elle effectue aussi des permanences itinérantes à Argenteuil et à Villiers Le Bel. Elle intervient également dans d’autres communes, sur demande. Ces interventions peuvent prendre la forme de conférences, formations, sensibilisations en fonction des besoins du territoire. L’association est active dans les domaines de l’emploi, de la formation, de la prévention, des inégalités filles-garçons, des inégalités femmes-hommes notamment dans les entreprises, des droits des femmes…

Du côté des femmes propose des formations qui s’adressent aux habitant-e-s, aux élu-e-s, aux professionnel-le-s, aux forces de l’ordre. Ces formations ont lieu sur trois jours : deux jours de sensibilisation et un retour sur expériences quelques jours plus tard.

 

L’association pour les femmes victimes

Du côté des femmes possède également un service violences conjugales avec un accueil de jour qui concerne principalement des femmes à la rue. Elles peuvent se reposer, déjeuner, se préparer à dîner, laver leurs affaires… il y a de plus des casiers à dispositions si les femmes souhaitent laisser des affaires en consigne.

 

violences

Il s’agit d’un lieu d’accueil et d’orientation où il est proposé aux femmes un travail sur ce qu’elles ont subi, sur le choc post-traumatique, sur la parentalité et pour les enfants. L’association propose des ateliers d’art-thérapie. Il est aussi possible pour ces femmes de demander un hébergement d’urgence pour un mois renouvelable une fois pour un mois. L’hébergement longs-séjours (15 mois) concerne surtout les femmes sans-papiers.

 

Un accompagnement vers l’emploi

Le service emploi concerne environ 450 femmes par an. Il a pour but d’élargir les choix professionnels des personnes accueillies. L’Espace emploi intervient dans le champs de l’insertion sociale et professionnelle. Ce lieu d’accompagnement à l’orientation professionnelle et à la recherche d’emploi travaille en étroit partenariat avec les institutions régionales, départementales et locales.

Dans les locaux de l’association, une salle multimédia est à disposition pour des cours d’informatiques. Des modules de création de CV, de recherche d’emploi, de création d’entreprise et d’orientation aide ces femmes accueillies à se tourner vers l’avenir. La mise en place d’actions diversifiées permet de proposer une réponse adaptée aux problématiques d’emploi et/ou de formation des femmes, quelle que soit leur situation administrative.

 

Des événements à ne pas manquer

Du côté des femmes a mis en place depuis un an des causeries tous les derniers jeudi du mois avec comme sujets les problématiques liées aux femmes. La prochain causerie aura lieu le 21 septembre autour du sujet « femmes et sciences » avec comme invitée une ingénieure.

 

voix zines dcdf

Chaque trimestre, l’association publie un numéro de son journal « les Voix-Zines » qui s’est créé à la suite de nombreux reportages stigmatisant les femmes résidant en banlieue. Les Voix-Zines sont polyglottes: le titre signifie en arabe « Les belles Voix » et en anglais Zin est un suffixe désignant un petit magazine tiré à peu d’exemplaires, traitant souvent des questions politiques ou peu abordées dans les médias classiques.

 

Manon Choaler, 50-50 Magazine

Lire le portrait de Fawzia, victime de violences et hébergée par DCDF.