Brèves A Rennes, des antichoix s’en prennent au Planning familial

Le 18 janvier, le Planning familial d’Ille-et-Vilaine a trouvé les fenêtres du local de Rennes recouvertes d’affiches appelant à « La marche pour la vie » organisée le 21 janvier. Loin d’être pour la vie, les mouvements qui s’opposent à l’avortement sont en réalité contre les droits des femmes, contre leur possibilité de faire leurs choix. Le retour en arrière qu’ils prônent coûterait la vie de nombreuses femmes.

Chaque année dans le monde, 48 000 femmes meurent des suites d’avortements illégaux. En France, ce drame peut être évité depuis la loi de 1975.

Plus de 6 mois après le décès de Simone Veil, près de 45 ans après le début des luttes qui ont rendu possible un accès à l’avortement dans de bonnes conditions sanitaires, le Planning familial d’Ille-et- Vilaine insiste sur la nécessité de réaffirmer que le corps des femmes leur appartient, et que malgré les menaces, l’association poursuit son combat pour que nous soyons tou·te·s #Libresdenoschoix.