Brèves Ahed Tamimi, militante palestinienne de 16 ans, risque 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens

Le 15 décembre dernier, Ahed Tamimi et sa famille manifestent contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Son cousin de 14 ans, Mohammed, reçoit une balle en caoutchouc dans la tête. Le même jour, Ahed sans arme, donne des coups de pied à deux soldats Israéliens. Un juge a ordonné sa détention jusqu’à la fin de son procès devant un tribunal militaire. Ahed est l’un.e des quelques 350 enfants palestinien.ne.s actuellement détenu.e.s dans les prisons israéliennes. Chaque année, les forces israéliennes arrêtent et poursuivent de 500 à 700 enfants palestinien.ne.s, systématiquement maltraité.e.s, en l’absence de leur avocat ou de leur famille.

Pétition