France NUMERIQU’ELLES : Des souris, des claviers et des femmes

Alors qu’on ne parle souvent des dangers de l’addiction aux nouvelles technologies, il faut pourtant revenir à une réalité peu médiatisée, la fracture numérique. Les femmes occupent une place importante parmi les foyers non connectés. Seniores, mères isolées, femmes issues de l’immigration, demandeuses d’emploi ou précaires, elles n’ont pas les moyens d’avoir un ordinateur et encore moins une connexion internet. Leur insertion sociale et professionnelle passe, aujourd’hui, par une prise en main des outils numériques, que ce soit pour les démarches administratives, l’accès à la formation et/ou à l’emploi, ou encore pour suivre leurs enfants dans leur scolarité. Pour certaines, « surfer » sur internet, envoyer un mail, créer une feuille de calcul relève parfois de la physique quantique.

 

Maison Digitale : « Numériqu’elles »

Depuis maintenant 4 ans, l‘AGECA  (1) dispense un atelier tous les vendredis à 19h, à destination des femmes éloignées du numérique, mais souhaitant le démystifier, s’initier et/ou se perfectionner. L’association a reçu plus de 50 femmes depuis le début de cette aventure.

Au fil de cet atelier des liens se sont créés entre ses femmes aux parcours divers, solidaires dans leur envie de dépasser leurs appréhensions.

Chaque semaine, elles viennent courageusement progresser et gagner peu à peu en autonomie. Elles peuvent y travailler en fonction de leurs besoins, à leur rythme, grâce à un accompagnement quasiment sur mesure et individualisé.

Cette réussite s’explique également grâce au partenariat entre l’Ageca et des structures hébergeant des femmes en difficulté telles que le Palais de la femme, la Fondation Merice, Alternative Plein Ciel, etc. qui proposent l’atelier à leurs pensionnaires.

Après quelques années, ce rendez-vous hebdomadaire ne désemplit pas, signe que le besoin est toujours aussi important.

L’atelier « NUMERIQU’ELLES » bénéficie du soutien de la Fondation Orange qui a financé le matériel (ordinateurs portables qui nous permet d’accueillir plus de participantes) mais aussi et surtout du mécénat de compétences d’Orange Solidarité. En effet, une bénévole, détachés auprès de l’Ageca, accompagne et aide chacune des participantes en lien avec le médiateur numérique, en s’adaptant aux besoins de chacune.

Depuis le 24 novembre 2017, grâce à cet atelier, l’Ageca a été labellisé Maison Digitale.

 

Célia Bismuth 50-50 magazine

1 L’AGECA, situé dans le 11 éme arrondissement de Paris, a pour objet de proposer des actions, des services aux personnes en contribuant au développement de la vie associative.