Brèves Le soutien d'Y. Roudy aux Effronté-e-s et à Julien Bayou

En France, les entreprises doivent avoir un accord ou un plan d’égalité salariale, sous peine de sanctions. 59% des entreprises de plus de 50 salarié-es n’en ont pas et 0,1 % sont sanctionnées !
Les Effonté-e-s et Julien Bayou (EELV) étaient le 15 mars au Tribunal Administratif pour « Recours pour excès de pouvoir » afin d’obtenir cette liste qui est refusée par M. Schiappa, et par la Commission d’accès aux documents administratifs. Demande rejetée… Depuis 3 ans, des demandes ont été faites aux différents gouvernements de rendre publique la liste des rares entreprises mises en demeure ou sanctionnées. En vain.
Le 8 mars, E Macron annonçait vouloir publier la liste des entreprises qui ne respectent pas l’égalité salariale. La balle est dans le camp du président !
 

Imprimer cet article