Brèves Telford : quand l’antiracisme cache la traite des blanches

Prés de 1000 jeunes filles britanniques ont été abusées des années 1980 à nos jours dans la ville de Telford (Shropshire) en Angleterre. Cette traite des blanches est le fait d’une immigration pakistanaise agissant en bande organisée. Certaines d’entre elles ont été prostituées, d’autres torturées et violées. Comme à Rotherham, où des faits similaires se sont produits, il s’est passé plus de 10 ans avant qu’une enquête soit lancée malgré le signalement des travailleuses/travailleurs sociaux.
L’antiracisme aurait poussé les autorités à fermer les yeux pour éviter le scandale de la stigmatisation d’une population étrangère.

Imprimer cet article